Archives du mot-clé google

Google Mail fonctionne aussi sans connexion internet !

J’avais déjà évoqué l’intérêt du service email de Google… amélioré d’ailleurs encore depuis (stockage de l’ordre de 7 Go, gestion du protocole « IMAP », amélioration du carnet d’adresse, ouverture rapide des PDF joints, personnalisation de l’interface, intégration de Google Talk avec possibilité de conversation vidéo…).
Une seule chose manquait pour venir concurrencer complètement les clients mail installés (Outlook, Thunderbird…) : la possibilité de travailler déconnecté.
Apparemment, cette « lacune » est sur le point de disparaître, puisque est annoncé depuis cette nuit sur le blog officiel le déploiement progressif de l’intégration de Google Gears sur Gmail !
Pour le moment, je n’y ai pas encore accès… mais ce n’est plus qu’une affaire de jours !

En savoir plus : The Official GMail Blog

Via TechCrunch

Google Chrome

Logo Google ChromeC’est LA nouvelle de la journée : Google lance un navigateur internet, appelé « Chrome ».

Encore en version béta, voilà un aperçu du blog dans ce concurrent de Firefox ou Internet Explorer :
Essai Google Chrome

Ce qui frappe au premier abord est l’extrême simplicité (voire sobriété) du navigateur (… et aussi l’absence de la vidéo, pourtant hébergée sur YouTube qui appartient à Google… Certainement un bug de jeunesse…) et sa rapidité, notamment pour le chargement des applications en ligne (Google Documents, email…).
Justement, un des intérêts principaux de Chrome sur ses concurrents est certainement son utilisation pour ces dernières, avec l’intégration « native » de Google Gears et la possibilité de créer des raccourcis sur son bureau vers ces applications…
Du coup, si certains se demandent si Chrome viendra finalement plus concurrencer les navigateurs (Internet Explorer et Firefox en tête) ou Microsoft (système d’exploitation et logiciels), je me demande si ce n’est pas surtout à Prism (logiciel permettant, justement, de lancer directement ses applications online dans des fenêtres indépendantes, lancé par Mozilla il y a plusieurs mois) que ce navigateur va faire le plus d’ombre…

Je vais continuer à essayer Chrome, mais il lui manque pour le moment plusieurs fonctions de Firefox pour me faire abandonner ce dernier sur mon poste principal, et notamment la bibliothèque d’extensions… dont Zotero dont je ne pourrais plus me passer !
Par contre, sur un « netbook » (ordinateur « ultra-portable », avec peu de capacité de stockage embarquée, type Asus eeePc), je ne dis pas…

En savoir plus : http://www.google.com/chrome/intl/fr/features.html
Télécharger Chrome : http://www.google.com/chrome

Google Health est ouvert

Logo Google HealthQuelques jours après la remise du rapport de la « Mission de relance du projet de Dossier médical personnel » à notre Ministre de la Santé, et quelques mois après l’ouverture de Microsoft HealthVault, le dossier médical de Google, annoncé en 2007, est maintenant ouvert. Si d’après la contrat de licence, il est réservé aux résidents US, il est possible de s’y connecter sans problème depuis la France avec son identifiant Google : visite guidée.

Reste bien sûr toujours posée la question de la confidentialité de ces données pour le moins sensibles… et de l’opportunité de les « confier » à Google, en plus de nos emails, agendas, documents, habitudes de navigation sur internet… voire matériel génétique !
Logo 23andMe(23andMe, start-up qui se propose de faire une analyse génétique pour 1000$ à partir d’une prélèvement de salive, est non seulement dirigée par l’épouse d’un des fondateurs du moteur de recherche, mais financée également en partie par Google… [et, d’ailleurs, entre autres aussi par Genentech, à qui nous devons Avastin et Lucentis]).

Le DMP… selon Google et Microsoft !

Alors qu’en France, la mise en place du « Dossier Médical Personnel » est encore retardée (pas avant 2010 selon de dernier comité de pilotage, voire controversé dans sa version actuelle (d’après La Tribune, qui rapportait que « l’audit en cours mené conjointement par l’IGAS, l’IGF et le CGTI sur le GIP-DMP pourrait recommander […] d’arrêter le projet dans sa forme actuelle » : les auditeurs critiquent essentiellement sa gestion, ses dépenses de communication et « le lancement d’appels à projets sans pilotage centralisé »), les géants de l’internet travaillent sur des projets similaires.
Tandis que Fulmedico pense que « le DMP sera peut-être un outil performant et incontournable, mais pas avant dix ou vingt ans », Google et Microsoft ont récemment démontrés leur avance…

Ainsi, après l’avoir annoncé dès juin, les premières images d’un dossier médical délocalisé et informatisé selon Google ont été dévoilées dans le courant de l’été :
Capture d'écran de Google Health
(Plus d’images sur Blogoscoped)

Prenant son concurrent de cours, Microsoft vient d’ouvrir au public (en version béta pour le moment) son portail Health Vault, qui permet, outre l’accès à un moteur de recherche d’informations médicales, d’importer son dossier médical, feuilles de soin, prescriptions du médecin et toute autre information liée à la santé, directement en ligne.

Ces deux projets ne manquent bien sûr pas de poser de nombreuses questions en matière de protection de la vie privée des utilisateurs et de l’usage qu’il pourrait être fait de telles données…

Outils bureautique en ligne (1) : Google Docs

Google DocsAfin de coller à l’actualité, nous commencerons notre exploration des services bureautiques en ligne par les services fournis par Google, puisque, au traitement de texte et au tableur, s’ajoute depuis hier un logiciel de présentations, complétant les services plus anciens comme Google Mail, Google Talk et Google Agenda : Google offre donc une alternative et/ou un complément crédibles aux outils les plus utilisés de la suite Microsoft Office, puisque pouvant remplacer Outlook, Word, Excel et Powerpoint, en y ajoutant les fonctions collaboratives.

A coté des fonctionnalités communes à toutes les suites bureautiques en ligne énoncées dans le billet d’introduction, voilà quelques points qui me semblent différencier Google des autres (liste non exhaustive) :

  • Interface conviviale, disponible en français, avec une page d’accueil rassemblant tous ses documents, que l’on peut ordonner sous différents dossiers, comme sur son propre disque dur;
  • Création de graphiques dans le tableur plus simple que sous Excel;
  • Possibilité de sauvegarder ses documents sous forme compressée (.zip pour les présentations);
  • Richesse d’intégration avec les autres outils Google (création d’un évènement partagé avec les collaborateurs d’un document, chat entre les utilisateurs pendant la modification de documents et/ou la visualisation d’un diaporama, ouverture et enregistrement des pièce jointes directement dans Google Docs)
  • Import de document par mail : vous disposez d’une adresse mail unique à laquelle il suffit d’envoyer un email pour que le texte du message et/ou la pièce jointe soient insérés dans un nouveau document dont le titre sera l’objet du message.

Après une visite guidée, n’hésitez pas à essayer : docs.google.com