Archives du mot-clé firefox

Zotero : nouvelles fonctionnalités

Pas plus tard qu’en début de semaine, je vous disais que Zotero était une des raisons de mon attachement à Firefox.

Pour mémoire, cette extension transforme le navigateur en véritable gestionnaire de bibliographie (et bien plus encore, puisqu’il est possible d’y capturer toute page internet, et d’y lier tout type de fichier), gratuit et open-source, alternative crédible donc à de nombreux concurrents.

Depuis que je vous en ai parlé la première fois, cet outil n’a cessé d’évoluer, avec notamment la finalisation du module d’intégration dans les traitements de texte.

La dernière fonctionnalité qu’il me semblait manquer à l’époque pour en faire l’outil parfait était la possibilité de synchroniser ses « bibliothèques » entre plusieurs postes ou de pouvoir les enregistrer en ligne, histoire de pouvoir y accéder et y travailler à partir de plusieurs endroits/ordinateurs. Eh bien, c’est presque chose faite : une version estampillée 1.5 (encore qualifiée de « preview », donc non définitive), qui implémente la synchronisation entre ordinateurs et la sauvegarde sur les serveurs de Zotero, était annoncée en début d’été.
Aujourd’hui sort une deuxième version améliorée , permettant apparemment la synchronisation des fichiers joints et la récupération des données bibliographiques directement au sein des articles en PDF…

Comme ma « bibliothèque » conservée dans Zotero est devenu importante et précieuse, je n’ai pas installé cette « pré-version », mais je me languis de la sortie de la version 1.5 définitive…

Et ce ne sera pas fini, puisque, si l’on en croit la page d’accueil du site, l’évolution ultime sera de rendre Zotero plus « communautaire » (plus « web2.0″…), avec la possibilité de partager des collections et de faire des recommandations. Peut-être en association avec un des services en ligne déjà existant, tel que Connotea, CiteULike ou le tout récent 2Collab (Elsevier) ?

Sachez enfin pour finir que je ne suis pas le seul supporter de Zotero : il est recommandé par plus de 100 institutions… majoritairement anglo-saxonnes…

Google Chrome

Logo Google ChromeC’est LA nouvelle de la journée : Google lance un navigateur internet, appelé « Chrome ».

Encore en version béta, voilà un aperçu du blog dans ce concurrent de Firefox ou Internet Explorer :
Essai Google Chrome

Ce qui frappe au premier abord est l’extrême simplicité (voire sobriété) du navigateur (… et aussi l’absence de la vidéo, pourtant hébergée sur YouTube qui appartient à Google… Certainement un bug de jeunesse…) et sa rapidité, notamment pour le chargement des applications en ligne (Google Documents, email…).
Justement, un des intérêts principaux de Chrome sur ses concurrents est certainement son utilisation pour ces dernières, avec l’intégration « native » de Google Gears et la possibilité de créer des raccourcis sur son bureau vers ces applications…
Du coup, si certains se demandent si Chrome viendra finalement plus concurrencer les navigateurs (Internet Explorer et Firefox en tête) ou Microsoft (système d’exploitation et logiciels), je me demande si ce n’est pas surtout à Prism (logiciel permettant, justement, de lancer directement ses applications online dans des fenêtres indépendantes, lancé par Mozilla il y a plusieurs mois) que ce navigateur va faire le plus d’ombre…

Je vais continuer à essayer Chrome, mais il lui manque pour le moment plusieurs fonctions de Firefox pour me faire abandonner ce dernier sur mon poste principal, et notamment la bibliothèque d’extensions… dont Zotero dont je ne pourrais plus me passer !
Par contre, sur un « netbook » (ordinateur « ultra-portable », avec peu de capacité de stockage embarquée, type Asus eeePc), je ne dis pas…

En savoir plus : http://www.google.com/chrome/intl/fr/features.html
Télécharger Chrome : http://www.google.com/chrome

Firefox3 download day

Bien que certaines des fonctionnalités innovantes de Firefox aient été reprises par Internet Explorer (notamment la navigation par onglets ou l’intégration des flux RSS), il reste à mon avis encore actuellement le meilleur navigateur internet : libre, hautement personnalisable (grâce à des milliers d’extensions), respectueux des « standards » du web… et le seul permettant d’utiliser Zotero, alternative crédible et gratuite à EndNote et autres logiciels de bibliographie !

Si vous aussi souhaitez passer sous Firefox (version 2 actuellement), sachez qu’en téléchargeant dès sa sortie la version 3, vous pourrez apporter votre contribution à un record Guinness des Records du « logiciel le plus téléchargé en 24 heures » :
Download Day 2008

Zotero : alternative gratuite à EndNote

Suite à un billet sur le blog « What’s new, doc ? » (que je vous conseille d’ailleurs de parcourir), j’avais découvert et signalé sur le site de la Fédération Rétine l’existence d’un nouvel outil de gestion de bibliographie : Zotero.
Zotero.org

Zotero est une extension pour Firefox, à partir de la version 2 (voilà une bonne raison d’abandonner Internet Explorer, si ce n’est pas déjà fait ;-), développé par le Center for History and New Media, George Mason University.

Comme toute autre extension Firefox, l’installation est élémentaire : vous cliquez sur le lien de la page d’accueil et l’extension s’auto-installe. Il suffit de redémarrer Firefox et c’est tout : il existe maintenant en bas de votre navigateur un bouton « Zotero ».
En cliquant dessus s’ouvre un bandeau dans la partie inférieure du navigateur, divisé en trois colonnes : la colonne de gauche reprend l’ensemble des « collections » constituées, regroupées en dossiers et sous-dossiers. La colonne centrale montre les différents documents compris dans le (sous-)dossier sélectionné. La colonne de droite indique les informations relatives au document sélectionné.

Pour alimenter votre bibliothèque, vous pouvez importer des lots de références, sous différents formats courants de bibliographie (MARC, BibTex, MODS, RIS, RDF, Refer).

On peut achever à la main le renseignement de la fiche (nom de l’auteur, titre de la publication, etc.), éventuellement enrichie de notes et de mots-clés, de liens vers un fichier (pratique pour retrouver l’article « full-text » en PDF enregistré quelque part sur son disque dur). Les références peuvent également être liées les unes aux autres.

Mais ce n’est pas tout, Zotero est aussi capable de reconnaitre automatiquement dans une page web les données bibliographiques et de les enregistrer, toujours d’un seul clic. Ainsi, quand vous êtes sur PubMed ou sur Google Scholar, une petite icône apparait à droite de la barre de navigation, et permet d’importer la (les) référence(s) affichée(s) d’un clic.
Cela fonctionne aussi pour récupérer des référence de livres, même sur Amazon !

Vous pouvez aussi entrer des sites web, des brevets, des cartes, des podcasts, des références à des mails, de films, etc…


OpenSource et gratuit, Zotero, encore en version « béta », permettra peut être d’économiser l’achat de produits comme EndNote ou RefWorks.

Avec la correction de quelques bugs, quelques amélioration le rendraient parfait :

  • Intégration aux traitements de texte (plugin pour Word en version alpha pour le moment)
  • Synchronisation avec des bibliographies en ligne, ce qui permettrait d’y accéder depuis n’importe quel ordinateur, et de partager ses références à la manière de del.icio.us pour les favoris (par exemple, en liaison avec un outil de gestion de bibliographie comme Connotea et/ou CiteULike, dont je reparlerai certainement…)

Sources et liens : nicolasmorin.com, ciera.fr, vagabondages.blogspot.com