Archives du mot-clé Web2.0

Médecine peRSSonalisée sur Webicina

Je vous en parlais il y a plusieurs mois :

Pour les plus « réfractaires » […], une page appelée « PeRSSonalized medecine » épargne l’utilisation d’un lecteur de flux RSS, en compilant pour vous sur une seule page à onglets les derniers articles, dernières nouvelles, billets de blogs et publications sur les sites communautaires, classés par source et spécialité…
[…] Toutes les sources sont anglophones… mais il n’est pas impossible que d’autres langues apparaissent prochainement…

Webicina vient de lancer sa version française de « Médecine peRSSonalisée » : il ne s’agit pas d’une simple traduction de la plateforme, mais bien d’une compilation de ressources francophones… à laquelle (je peux maintenant l’avouer) j’ai un peu participé : nos échanges sur le sujet datant déjà un peu, il manque probablement un certain nombre de ressources, découvertes (voire apparues) ou ayant « déménagé » depuis (liens non exhaustifs bien sûr)… mais cela sera certainement très vite corrigé !

Quoi qu’il en soit, un excellent moyen pour réaliser l’intérêt des flux RSS pour l’information médicale, et faire ses premiers pas dans la medecine2.0 !

Lien : http://www.webicina.com/perssonalized/?lang=2

Recherche clinique et Web2.0

Investigateur dans de nombreux essais cliniques (et ce n’est pas ce qui manque en ophtalmologie actuellement : voir mon billet précédent par exemple), je ne peux que saluer l’initiative du CenGEPS (Centre National de Gestion des Essais de Produits de Santé) et de la FHF (Fondation Hospitalière de France) qui lance une vaste campagne d’information sur la recherche clinique. Si des patients mieux informés se prêteront plus volontiers à ces essais (une enquête récente faisait état de plus de 50% des sondés qui refuseraient de participer), espérons qu’elle fera oublier le terme de « cobayes » encore trop souvent employé (et notamment par un grand nombre de médias ayant relayés l’information comme TF1 ou Le Figaro !).

A côté d’outils « traditionnels » (affiches, dossier et communiqué de presse), cette campagne utilise toutes les ressources d’internet et du web2.0 : outre le site notre-recherche-clinique.fr, elle utilise aussi Twitter, Facebook et NetVibes, les images sont publiées sur Flickr et les vidéos partagées sur DailyMotion.
Par ailleurs, les patients sont incités à être actifs, grâce à un moteur de recherche des essais en cours de recrutement en France (plus « abordable » que celui de l’AFSSAPS) et à la possibilité d’abonnement à des alertes par email...

Prochaine étape : un dispositif comparable pour l’information de nos confrères (qui jouent parfois un rôle non négligeable certainement dans le refus de certains patients) ?
Est-il possible en France d’aller encore plus loin, à l’image de PatientsLikeMe (où un patient peut renseigner son profil avec des détails sur son état de santé, à partir duquel peut lui être directement proposé de participer à un essai) ?

Pour en savoir plus (et découvrir par la même occasion ces blogs intéressants si ce n’est déjà fait !): La Santé dans la Cité, SuperGelule, Le Blogule Rouge, BioGeekBlog, Le blog de la santé.

Webicina.com et PeRSSonalized Medicine

D’une chose à l’autre, il m’a été difficile ces derniers temps d’écrire régulièrement sur ce blog… Heureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde, tel Berci Mesko (dont je vous parlais ici ou ) : tout en terminant ses études de médecine, il a lancé il y a déjà quelques temps Webicina, en prolongement de son blog, et dont le contenu ne cesse de s’étoffer.

Ainsi, vous y trouverez (en anglais) de précieux guides sur les outils web2.0 utiles aux médecins (certains déjà plus ou moins évoqués ici), tels que

mais aussi un répertoire de sources choisies, classées par spécialités (pour le moment : radiologie, neurologie et rhumatologie).

Pour les plus anglophobes, notez que Gaëtan Kerdelhué gère depuis 2007 un wiki sur « les initiatives en langue française touchant aux nouveaux outils et services du Web (regroupés sous l’appellation Web 2.0) dans le domaine médical » : Médecine et Web 2.0.

Par ailleurs, pour les plus « réfractaires » (et je crains qu’ils ne soient encore nombreux parmi les médecins français ?), un page appelée « PeRSSonalized medecine » vous épargne l’utilisation d’un lecteur de flux RSS, en compilant pour vous sur une seule page à onglets (un peu comme un NetVibes médical clé en main !) les derniers articles, dernières nouvelles, billets de blogs et publications sur les sites communautaires, classés par source et spécialité…
Il n’y a pas (encore ?) beaucoup d’ophtalmologie, et toutes les sources sont anglophones… mais il n’est pas impossible que d’autres langues apparaissent prochainement…

La « Médecine 2.0″ en congrès

Le premier congrès « Medecine 2.0 » se tient en ce moment à Toronto :

Medicine 2.0 applications, services and tools are Web-based services for health care consumers, caregivers, patients, health professionals, and biomedical researchers, that use Web 2.0 technologies as well as semantic web and virtual reality tools, to enable and facilitate specifically social networking, participation, apomediation, collaboration, and openness within and between these user groups.

Bien évidemment, c’est à l’aide d’outils appelés « web 2.0″ qu’il nous est possible de le suivre à distance :

  1. Blogs :
  2. Twitter
  3. Crowdvine (« réseau social »)
  4. Flikr
  5. Slideshare :
  6. 4 Cr3 1530 Ward
    View SlideShare presentation or Upload your own. (tags: medicine 20)

Les résumés sont également disponibles en ligne.
Via Pierre-Yves Arnoux (BioGeekBlog)

Mis à jour : 5 septembre 2008.

Ophtalmologie en vidéo sur internet

L’augmentation de bande passante des connexions a permis le succès des sites de diffusion et partage de vidéos sur internet, tels que DailyMotion ou YouTube pour ne citer que les plus célèbres.

S’il est possible de trouver quelques vidéos médicales sur ces sites « généralistes », les sites spécialisés pour les scientifiques, médecins… ou leurs patients sont de plus en plus nombreux (voir par exemple la liste de ScienceRoll).

Pour le moment, les initiatives francophones du même genre sont plutôt rares, et souvent encore assez pauvre en contenu (voir par exemple MedHubVideo).

Logo EyeTube.netOr, pour ce qui nous intéresse, il existe déjà un site anglophone uniquement dédié aux ophtalmologistes : EyeTube.net, édité par Bryn Mawr Communications LLC (Cataract & Refractive Surgery Today, Cataract & Refractive Surgery Today Europe, Glaucoma Today, Retina Today).

Grâce aux contributions de nombreux confrères, le nombre de vidéos mises en ligne en si peu de temps (2 mois) est impressionnant, couvrant un grand nombre de sous-spécialités (cataracte, cornée, glaucome, chirurgie réfractive, chirurgie oculo-plastique, rétine) et rubriques (symposiums, démonstrations…).

En fouillant bien, on y trouve quelques vidéos en français… (une inscription, gratuite, est nécessaire pour accéder aux vidéos intégrales).