Archives du mot-clé biblio

Lecture critique d’articles

Je tombe, avec quelques jours de retard, sur un point de vue très intéressant des Prs. Funck-Brentano, Rosenheim et Uzan, publié dans Le Monde (édition du 10 mars), réagissant au retrait (provisoire espérons-le) des épreuves classantes nationales de l’épreuve de Lecture Critique d’Articles… J’adhère totalement à ces propos :

La pratique de la médecine requiert des qualités multiples dont l’intelligence n’est pas la moindre, mais les études médicales ne développent pas l’intelligence critique […] supposée venir plus tard, notamment dans le cadre de la formation continue mais elle est, en pratique, peu enseignée. C’est donc bien durant les études médicales qu’il faut initier les futurs praticiens à l’art de la critique.

Effectivement, après avoir suivi les enseignements du CESAM (modules « Méthodologie statistique » et « Pratique des essais cliniques« ), j’ai pu réaliser combien pouvaient être profondes les lacunes dans ce domaine…

[…] La lecture critique d’articles est le fondement de la sélection de l’information médicale, enjeu majeur de la pratique qui, contrairement à ce qu’avancent certains étudiants, n’est pas destiné à une élite universitaire et scientifique mais bien à la masse des praticiens de santé, en particulier en ville […] pour ne pas se laisser submerger par les messages issus du marketing. Les professionnels de l’information sont passés maîtres dans l’art du détournement des résultats des études sur lesquelles se fondent nos pratiques et nos décisions.

Les ophtalmologistes, avec l’arrivée de « nouveaux » médicaments du glaucome ou la mise à disposition des anti-VEGF (pour ne citer que deux exemples), sont, me semble-t-il, tout-à-fait dans cette problématique, au moment de choisir un traitement, quel que soit leur mode d’exercice…

Il est donc fondamental que l’épreuve de LCA soit inscrite à l’ECN et pas seulement enseignée comme une matière du deuxième cycle des études médicales. L’expérience passée nous a appris que si une matière n’est pas inscrite au programme de l’internat, les étudiants, dont on comprend le nécessaire pragmatisme, la travaillent moins.

Ce qui m’effraie le plus est que l’argument des syndicats étudiants serait l’hétérogénéité de cet enseignement selon les facultés, car « certains professeurs ne seraient pas capables d’assurer cette formation » (dixit François chez Seven), ce qui semble un comble (mais ils sont certainement rares…).

Articles et livres médicaux en accès libre

L’éditeur d’Amedeo, Bernd Sebastian Kamps, défenseur des publications en accès gratuit sur internet (nous aurons certainement l’occasion d’en reparler…) est à l’origine de nombreux autres services, que je vous trouverez sur sa page d’accueil.

Citons parmi eux :
– Un répertoire de revues en libre accès :

FreeMedicalJournal

– Une liste de livres consultables gratuitement :

Freebooks4Doctors

Zotero : alternative gratuite à EndNote

Suite à un billet sur le blog « What’s new, doc ? » (que je vous conseille d’ailleurs de parcourir), j’avais découvert et signalé sur le site de la Fédération Rétine l’existence d’un nouvel outil de gestion de bibliographie : Zotero.
Zotero.org

Zotero est une extension pour Firefox, à partir de la version 2 (voilà une bonne raison d’abandonner Internet Explorer, si ce n’est pas déjà fait ;-), développé par le Center for History and New Media, George Mason University.

Comme toute autre extension Firefox, l’installation est élémentaire : vous cliquez sur le lien de la page d’accueil et l’extension s’auto-installe. Il suffit de redémarrer Firefox et c’est tout : il existe maintenant en bas de votre navigateur un bouton « Zotero ».
En cliquant dessus s’ouvre un bandeau dans la partie inférieure du navigateur, divisé en trois colonnes : la colonne de gauche reprend l’ensemble des « collections » constituées, regroupées en dossiers et sous-dossiers. La colonne centrale montre les différents documents compris dans le (sous-)dossier sélectionné. La colonne de droite indique les informations relatives au document sélectionné.

Pour alimenter votre bibliothèque, vous pouvez importer des lots de références, sous différents formats courants de bibliographie (MARC, BibTex, MODS, RIS, RDF, Refer).

On peut achever à la main le renseignement de la fiche (nom de l’auteur, titre de la publication, etc.), éventuellement enrichie de notes et de mots-clés, de liens vers un fichier (pratique pour retrouver l’article « full-text » en PDF enregistré quelque part sur son disque dur). Les références peuvent également être liées les unes aux autres.

Mais ce n’est pas tout, Zotero est aussi capable de reconnaitre automatiquement dans une page web les données bibliographiques et de les enregistrer, toujours d’un seul clic. Ainsi, quand vous êtes sur PubMed ou sur Google Scholar, une petite icône apparait à droite de la barre de navigation, et permet d’importer la (les) référence(s) affichée(s) d’un clic.
Cela fonctionne aussi pour récupérer des référence de livres, même sur Amazon !

Vous pouvez aussi entrer des sites web, des brevets, des cartes, des podcasts, des références à des mails, de films, etc…


OpenSource et gratuit, Zotero, encore en version « béta », permettra peut être d’économiser l’achat de produits comme EndNote ou RefWorks.

Avec la correction de quelques bugs, quelques amélioration le rendraient parfait :

  • Intégration aux traitements de texte (plugin pour Word en version alpha pour le moment)
  • Synchronisation avec des bibliographies en ligne, ce qui permettrait d’y accéder depuis n’importe quel ordinateur, et de partager ses références à la manière de del.icio.us pour les favoris (par exemple, en liaison avec un outil de gestion de bibliographie comme Connotea et/ou CiteULike, dont je reparlerai certainement…)

Sources et liens : nicolasmorin.com, ciera.fr, vagabondages.blogspot.com

Amedeo

Ceci est le premier billet d’une série sur les outils de veille bibliographique (ou comment surveiller les nouvelle publications).

Logo Amedeo
Le premier outil que j’ai utilisé est Amedeo, qui permet de recevoir par email le sommaire de revues sélectionnées.

La procédure est très simple :
Après avoir choisi sur la page d’accueil un sujet (par exemple… 16. Ophthalmology), il suffit de cocher les journaux dont on veut recevoir la table des matières, puis remplir le formulaire. C’est tout !
Formulaire

Vous retrouverez alors régulièrement dans votre boite email les titres des dernières publications, avec un lien direct vers PubMed pour consultter l’abstract. Par ailleurs, les derniers envois sont « archivés » sur une page internet « personnelle », permettant de choisir et consulter tous les résumés intéressants en lots.

A noter que l’éditeur d’Amedeo, Bernd Sebastian Kamps, défenseur des publications en accès gratuit sur internet (nous aurons certainement l’occasion d’en reparler…) est à l’origine de nombreux autres services, que je vous trouverez sur sa page d’accueil.